Logo Eurogersinformation

 

 

 

 

   

    Actualité Européenne

 

 

 

                               Eurogersinformation

 

 

 

 

                                     

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Les brèves relatives aux actions , aux règlements et directives en projet en février 2012 au niveau de l'Union européenne sont classées par ordre chronologique, de la date plus récente à la plus ancienne.

 

Taxe sur les transactions financières, les pistes du Parlement européen: la commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen a organisé une audition le 06/02/2012 pour savoir quelles pourraient être les conséquences de l'instauration d'une telle taxe au niveau de l'Union européenne. Les experts financiers auditionnés (Avinash Persaud d'Intelligence Capital, Sony Kapoor de Re-Define, et Stephany Griffith-Jones de la Colombia University) ont déclaré qu'une telle taxe non seulement freinerait les traders, mais qu'elle ne lèserait pas l'économie réelle. Bien au contraire, elle pourrait même stimuler le PIB global en contribuant à stabiliser l'économie en limitant les pratiques les plus responsables de l'accumulation de risques. Richard Raeburn de l'Association européenne des trésoriers d'entreprise a mis, quant à lui, en garde contre le risque que l'impact cumulé de la taxe, payée par l'ensemble des intermédiaires d'une transaction, soit trop élevé et que les utilisateurs finaux soient plus touchés qu'escompté.

Les eurodéputés se sont aussi interrogé sur le moment auquel la taxe serait prélevée, la proposition de la Commission européenne leur semblant inadaptée sur ce point. Selon eux, la taxe devrait être exigible en vue de légaliser une transaction financière et non simplement si l'un des acteurs réside dans un État membre participant, ce qui élargirait la base de la taxe, et assurerait que celle-ci reste efficace même si seuls quelques États membres décident de prendre part au projet au départ.

Cela fait deux ans que le Parlement demande une taxe sur les transactions financières, avec des majorités toujours plus larges.

Produire et consommer durable: le modèle de production et de consommation qui a prévalu est aujourd'hui en crise et contesté. La Commission européenne rappelle que la population mondiale devrait atteindre les 9 milliards d'ici 2050, avec pour conséquence une hausse très importante de la demande de denrées et de fibres.

Confrontés à ce défi, les économies n'ont d'autre choix que de se transformer: les entreprises vont devoir générer plus de valeur ajoutée avec moins d'intrants, et les consommateurs vont devoir adopter des modes de consommation plus durables pour les produits comme pour les services.

La Commission européenne lance une consultation publique, le 01/02/2012, pour recueilir des commentaires sur les moyens de produire et consommer plus durable, à travers quatre grandes questions:

- les politiques concernant la conception des produits, le recyclage et la gestion des déchets, etc.;

- les marchés publics écologiques» (qui consistent à encourager les organismes publics à privilégier des solutions respectueuses de l'environnement);

- les actions menées pour améliorer la performance environnementale des produits (empreinte écologique des produits - EEP);

- les actions visant à améliorer la performance environnementale des organisations (empreinte écologique des organisations - EEO).

En savoir plus: page web de la Commission dédiée à la consultation


 

 


Copyright(c) 2010 Eurogersinformation. Tous droits réservés.